Cyril Paulus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cyril Paulus

Message par bliss le Mer 29 Aoû - 16:38

Les références de Cyril Paulus ne manquent pas de prestige. Fan de pop et de rock, ce jeune chanteur n’y va pas par quatre chemins quand on lui demande ses influences : les Beatles, les Beach Boys, Burt Bacharach, Carole King, James Taylor, mais aussi The Divine Comedy ou Depeche Mode… Tout ce qu’il y a de meilleur, en somme ! Et il fait partie des braves qui essaient de transcrire cette musique typiquement anglo-saxonne dans la langue de Molière. Un pari pas si facile…

Natif de Montpellier, il passe deux ans au début des années 80 en Angleterre ce qui, selon ses biographes, lui permet d’acquérir presque médicalement le virus de la musique. A son retour, il ne met guère longtemps à se rêver et guitar-hero et, l’âge venu, fonde son groupe à lui : Bittersweet, probablement inspiré de la célèbre « Bittersweet Symphony » en un mouvement de
The Verve. Il collectionne les disques, donne de la voix et cherche sa voie.

A 18 ans, les labels commencent à s’intéresser à lui et, encore adolescent, Cyril a ses premières expériences de studio. Quelques déceptions – des choses commencées et jamais terminées – viennent miner son moral, mais pas sa détermination. C’est ainsi que, de fil en aiguille, notre poète de la six cordes électrique finit par trouver son inspiratrice : Jane de Boy, qui offre ses rimes aux accords du jeune homme. La collaboration, fructueuse, débouche sur un répertoire suffisant pour enregistrer un album.

C’est directement de là que nous viennent les douze titres (plus un sur Internet) de « Banquise », premier album publié en 2006 chez Sony BMG. On perçoit nettement son intérêt pour les tendances lourdes de la pop :
Coldplay, Travis et les inévitables U2. Un son qui prend son temps, laisse les gimmicks devenir obsédants et vous pose une atmosphère avant de penser à la mélodie. La voix de Cyril quant à elle, est à rapprocher de Calogero, Martin Rappeneau ou Monsieur Clément : plutôt haut perchée et souffrant beaucoup.

Outre un single touchant, sur le thème d’un enfant qui veut se faire adopter mais attend infiniment ses futurs parents (« Un Autre Nom »), l’album s’envole quand le tempo s’accélère le temps de titres comme « Sur Ta Banquise ». Ira-t-il aussi haut que ses références ? Ça, l’avenir nous le dira. Mais il fait partie de ceux qui ont d’ores et déjà bénéficié d’un joli buzz sur le web, comme on dit dans notre métier.
* site officiel *
* blog officiel *
* Clip "un autre monde" *
source:musique.ados

bliss
Est en train de crever
Est en train de crever

Nombre de messages : 1253
Age : 31
Localisation : une ch'tite...
Date d'inscription : 10/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyril Paulus

Message par rosamelie le Sam 31 Jan - 0:18

très bon choix j'adore cyril, un artiste exceptionnel au grand coeur, j'ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois a la suite de ses concerts.
le dernier c'était au café de la danse a paris septembre ou octobre 2007 !!

rosamelie
Réussit à brancher son micro sur son ordi
Réussit à brancher son micro sur son ordi

Nombre de messages : 26
Age : 43
Localisation : bourg saint andéol
Date d'inscription : 30/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdesinfideles.discuforum.info/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum