Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par Bezannes TGV Est le Dim 22 Juil - 21:55

FESTIVAL INDETENDANCES



Depuis quelques années maintenant, Beber Delanoë fait fermer les voies sur berges et planter des palmiers et du sable pour que les parisiens puissent se croire un peu à la plage. La chose a toujours divisé, mais pour nous pas d'hésitation à avoir : tous les vendredis et les samedis pendant la manifestation, des concerts sont organisés par la FNAC sur une chtite scène en face de Notre Dame. Avis aux intéressés !!!



Vendredi 20 juillet de 17h à 22h
COCOON • BERTRAND BELIN • DAPHNÉ • TÉTÉ • AaRON

Samedi 21 juillet de 17h à 22h
THOMAS HELLMAN • CHAMPION • DUMAS

Vendredi 27 juillet de 17h à 22h
SCRATCH MASSIVE • WAX TAILOR • BLACK STROBE

Samedi 28 juillet de 17h à 22h
IMBERT IMBERT • MELL • PABLO KRANTZ • DAVID LAFORE CINQ TÊTES • BABET

Samedi 4 août de 17h à 22h
NARROW TERENCE • HEY HEY MY MY • KAOLIN

Samedi 11 août de 19h à 22h
SUSHEELA RAMAN • PERLE LAMA

Vendredi 17 août de 17h à 22h
ETE 67 • RADIOSOFA • ADANOWSKY • STUCK IN THE SOUND

Samedi 18 août de 17h à 22h
IZABO • GALAXIE • LES SUPRÊMES DINDES • MARCEL ET SON ORCHESTRE

CONCERTS GRATUITS

Moi perso j'y serai samedi prochain !

_________________
Trop de débiles déballent des bols de rimes à deux balles que je boude et blâme...

Bezannes TGV Est
In Mark Bootrush we Trust
In Mark Bootrush we Trust

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Ville des Sacres, 51 (je t'aime !)
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par Bezannes TGV Est le Dim 29 Juil - 15:22

14h30 départ pour Paris avec ma Cliorghini. Au bout de 2h d’un trajet sans histoires (ou presque), j’arrive dans la capitale où je trouve, avec ma chance PAS habituelle, une place à 200m du pont de Sully.
Je débarque donc une vingtaine de minutes avant le concert. Presque personne, les gens sont assis sur les trottoirs et les barrières.

17h, le festival s’ouvre avec Imbert Imbert, seul sur scène avec Madame Imbert Imbert, une grosse bonne femme en bois et à quatre cordes ; ils passeront tout le concert dans les bras l’un de l’autre. Imbert Imbert nous embarque dans ses histoires d’amour, de terre et de vie, avec une intensité rarement atteinte par un homme seul avec un violoncelle sur scène. Pas dansant certes, mais envoûtant, et c'est encore mieux !



C’est pas encore la foule des grands soirs quand Mell débarque sur scène… pour faire une pause 3 minutes plus tard, corde de guitare HS oblige. Une impro offerte par les deux cuivristes, et c’est reparti. Mell, que je connaissais car c’est ma voisine (enfin… voisine de région, Lorraine mais pas quiche dixit elle-même), ne me plaisait pas plus que ça, avec des albums que je trouvais trop électriques, une sorte de Mlle K avec des cuivres en plus. Mais alors sur scène, c’est une véritable bombe !!! Elle joue avec le public et son apathie relative, avec quelques piques lancées par-ci par-là, et nous dévoile une véritable énergie rock dont on reprendrait volontiers.



Un quart d’heure plus tard apparaît Pablo Krantz, qui donne le ton d’entrée avec Les chansons d’amour ont ruiné ma vie, une sorte de latin lover déchu. Mais, malgré une belle maîtrise de la langue française pour un argentin, son concert manque légèrement de souffle. Faut dire que passer après Mell c’est pas un cadeau. Et le pauvre Pablo n’a pas été aidé non plus par un gros problème technique : interruption totale de 5 minutes, et la guitare qui ne marchait pas pendant la moitié du concert. Bilan : sympatoche, mais sans plus.



Puis arrive David Lafore. Ou devrais-je dire le phénomène David Lafore ! Un bonhomme dandy, avec un univers décalé, et un humour pince sans rire à renverser les montagnes ! Entre ses histoires de fleurs de rond-point, de mule ou de plat à gratin, il nous offre des balades charmantes, feutrées et extrêmement bien arrangées, beaucoup plus punchies qu’en CD. Enfin, pour vous mesdames, il vous propose des cunnilingus à 20 Francs !!!



Pour clôturer la soirée, miss Babet et sa robe rouge !!! Et je dois avouer que j’ai été déçu. En CD, j’ai déjà du mal à accrocher à son univers, et sur scène, malgré son énergie, ça passe moyen. Une mauvaise balance (on n’entendait presque pas sa voix), on l’a presque pas vu violoniser, et en fin de concert une espèce de conne qui veut absolument monter sur scène et qui vient la perturber complètement. On la sentait paumée, la pauvre ! Et nous sommes restés sur un goût d’inachevé (enfin moi surtout) à la fin de ce concert.



Donc voilà, encore un grand moment de chanson, et deux grosses demi-révélations, vu que je les connaissais déjà un peu ! Et sur les 24 flyers du forum distribués, aucun retrouvé par terre. C'est un bon début ^^ !


Dernière édition par le Dim 29 Juil - 23:58, édité 1 fois

_________________
Trop de débiles déballent des bols de rimes à deux balles que je boude et blâme...

Bezannes TGV Est
In Mark Bootrush we Trust
In Mark Bootrush we Trust

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Ville des Sacres, 51 (je t'aime !)
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par charlie le Dim 29 Juil - 15:44

MErci beaucoup tout pleins Bezannes !!! je profite de ce topic pour poster mon CR du 20 juillet.


Pour démarrer cette 4è édition, le festival indétendances nous propose une alléchante affiche. Come back sur une excellente soirée.

J'arrive une petite heure à l'avance et peut à ma guise voir les balances de Daphné. Il fait chaud, les quelques personnes déjà présentes sont à l'ombre, tandis que les passants d'applaudissent Daphné qui remercie, surprise.

Pas de retard cette année, la soirée commence pile à 17h avec Cocoon. Il s'agit d'un duo folk clermontois, Mark à la guitare/chant et Mo(rgane) au clavier/choeurs. Je suis de suite envoûtée par la voix de Mark, qui me rappelle celle d'Eagle Eye Cherry. Quant à Mo', assez timide je trouve, c'est une douceur ennivrante qui transparaît d'elle. Le groupe nous joue une petite dizaine de chansons, dont une reprise de Outkast, magnifique ! Le public hésite à participer sur Vultures, malgré la demande du chanteur; de faibles "hello" répondront à ceux de Mark lors de la dernière chanson au ukulélé (très à la mode dernièrement).

On déguerpille assez vite la scène et avons tout juste le temps d'un rappel Smile Il faut maintenant installer les instruments de Bertrand Belin, le second a se produire ce soir. Vu ma motivation, je migre en haut où j'ai aperçu Simon Buret(chanteur d'AaRON); par chance il est encore là et se prête volontier pour une photo et dédicace Smile Je lui demande s'il a apprécié la prestation de Cocoon, il me répond qu'il les connait et aime beaucoup. Je suis sous le charme ... (laissez-moi rêver). Mon ami, pendant que je rangeais le cd etc, en a profité pour prendre de dos Simon lol

Je redescend car ça va être le tour de Daphné. Mais avant je remercie Cocoon et leur souhaite une excellente continuation, Mark me donne leur mini-cd pour une chronique (bientôt sur le blog). Je réussis à réintégrer mon premier rang ;; (une amie m'y attendait) On aperçoit Oshen, Christophe Rodomisto (guitariste d'Anaïs & Oshen) et Franck Monnet amis de certains musiciens de Bertrand Belin.

19h10 Daphné est sur scène, dans une robe très originale bleu-rouge-violet-noir... On sait directement que la musique et la couleur sont étroitement liées dans l'univers de Daphné. Entre envolées lyriques, déhanchements sensuelles, paroles doucement poétiques et voix cassée, Daphné fait l'unanimité; quant à moi je regrette de la découvrir si tard (remarque que je lui ferais à sa sortie de scène). La set list mèle des titres du premier et second, un régal:

Déclaration à celui
Insoumise
Abracadabra
Sagamore
Bid Daddy Boy
Théo Soleil
Musicamor
Phénix

Je demande à un gars de la sécu la setlist, il cogite pas mal mais je réussis à l'obtenir; deux minutes plus tard Daphné me la signe, sourire aux lèvres, je la remercie et retourne rejoindre ma place.



C'est au tour de Tété, lequel est présenté fièrement car depuis 9 ans que la FNAC le soutient, il a réussit à remplir 4 Olympia et suite à la sortie du second album, le succès ne fait que commencer.

Pour le coup une formation inédite sera là ce soir: Tété seul à la guitare, accompagné de deux choristes. Il est très en forme et ne cesse de demander la participation du public, venu pour lui en grande partie; tellement en forme qu'au bout de deux chansons l'attache de la guitare lâche, mais cela ne décourage pas l'artiste qui continue, pied sur un tabouret. Cet incident aura donné plus d'humanité au concert. Les titres s'enchaînent trop vite, on finit avec Madeleine sans rappel, mais avec une interview ...



Pendant ce temps les techniciens amènent le piano d'Olivier, les estrades pour Simon danser, et la chaise de Vanessa (violoncelle). Regarde il gèle ... il s'agit du Tunnel d'or qui démarre le spectacle, je suis déjà aux anges. Je vois pour la première fois AaRON sur scène, je suis scotchée de par la sensibilité forte qu'ils dégagent, mais aussi par les mouvements singuliers de Simon. Je ne pensais pas qu'on pourrait bouger sur Blow, je suis agréablement surprise. Le chanteur parle peu entre les chansons, il facilement ému par le public. Arrive le moment de célébrité avec U-turn, les fans sont folles à crier ainsi ^^ Dans l'ordre:

Tunnel d'Or
Endless song
Beautiful Scar
Lost Highway
Blow
War Flag
Little Love
U-Turn
Bachelorette
Mister K

Une fois sortie de scène, tout le monde espère un rappel mais il est 22h03, donc non J'obtient la setlist et m'aperçoit que O-song était prévu, c'est vraiment trop bête

charlie
Apprend à accorder sa guitare
Apprend à accorder sa guitare

Nombre de messages : 50
Age : 28
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 20/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/charli3adrienn3

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par Alex le Dim 29 Juil - 15:47

Je crois que le plus important c'est les flyers que tu n'as pas retrouvé par terre !!!

Dommage pour Babet ! Moi j'ai quand meme envie de la voir un jour ! Sinon ca avait l'air super chouette les concerts a la plage de Paris !!!! cheers

Alex
Godess
Godess

Nombre de messages : 1630
Age : 32
Localisation : Paris, lieu de culture et de vie...
Date d'inscription : 14/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/jajalex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par Bezannes TGV Est le Dim 29 Juil - 16:29

Super CR Charlie ! Merci bcp !!!

_________________
Trop de débiles déballent des bols de rimes à deux balles que je boude et blâme...

Bezannes TGV Est
In Mark Bootrush we Trust
In Mark Bootrush we Trust

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Ville des Sacres, 51 (je t'aime !)
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par Syril le Lun 6 Aoû - 16:27

rien que pour Daphné, je suis déçu de ne pas y être allé...

Charlie j'espere que tu as su profiter de la demoiselle

_________________
A titre de représaille, il hurlait de plus belle et de plus laide

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par charlie le Jeu 23 Aoû - 2:01

Eté 67 - Radiosofa - Adanowsky @ Paris Plage (19.08)


Arrivée de bonne heure par le TGV, je rejoins une copine à 14h devant la scène (ou Seine, c'est pareil). Radiosofa fait ses balances, nous partons nous promener sur les quais; le temps est clément et supportable. Demi-tour et nous arrivons au même moment qu'un mini-bus immatriculé belge, Radiosofa n'a toujours pas fini ses réglages. Pendant ce temps j'aperçois Raphaël Breuer (guitariste Eté 67) qui observe l'autre groupe, je lui fais signer le cd. Il est très charmant, avec ses lunettes et son chapeau

Nous assistons donc aux balances du groupe, dont une chanson en anglais. Quelque chose m'intrigue, le batteur n'est pas le même que sur la pochette ... j'apprendrais plus tard par Xavier Dellicour (saxo) que Bryan s'est cassé un doigt et ne peut donc pas jouer pendant un certain temps, Gilles alors le remplace.

17h la même rengaine et présentation des groupes. Eté 67 fini sa tournée estivale ce soir, une chance pour les Parisiens ! Les chansons mettent la patate mais le public n'est pas trop réceptif, ou en tout cas ne déborde pas d'énergie. Ce n'est pas la faute du groupe, car entre la rock reprise de Jacques Dutronc et Dis-moi Encore, ça pulse sur les quais. Leur concert fini je me dirige -après avoir récupéré la setlist- vers la sortie pour espérer avoir des photos, chose faite; merci les gars ! Je me fais même interviewer pour je ne plus quelle chaîne tv du net.

Pour Radiosofa je me contente d'être loin, les premiers titres crient de trop. Par contre lorsqu'il s'agit de chansons plus douces telle que Au milieu de toi, mon oreille est plus d'accord. Lorsque le chanteur nous apprend qu'il a 45ans, je me dis wahou respect. Si si quand même, alors je me force à écouter un peu plus. Sa voix varie entre Calogéro, Obispo et Axel Bauer, un chouette mélange.

Arrive Adanowsky en speed, casque à la main. 30min après démarre son show, et quel show ! Sa musique n'a rien à voir lorsqu'on l'écoute sur son myspace, ou alors je manque d'imagination. Grâce à Nicolas Ullman, un comédien et comique unique, le concert est fou et ça fait du bien. Je ne saurais vous dire le titre des chansons, mais j'ai adoré No et Adan qui ne se souvenant plus des paroles improvise en chinois . Mais n'oublions pas le terrible strip tease de Ullman en string léopard, mais encore mieux celui d'Adanowsky him-self . Durant le spectacle j'ai vu Pierre Guimard, venu soutenir ses potes de Gush et Adan.

Une super soirée, je retournerais bien voir Adanowsky moi ... Et le rdv avec Eté 67 c'est pour le Cabaret Vert, youpi !



mes photos sur mon myspace Wink

charlie
Apprend à accorder sa guitare
Apprend à accorder sa guitare

Nombre de messages : 50
Age : 28
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 20/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/charli3adrienn3

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festival Indétendances à Paris-Plage 2007

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum