Jeanne Cherhal

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanne Cherhal

Message par Syril le Sam 24 Juin - 21:38





Il paraît que Nantes fait aujourd’hui partie des villes où l’on vit le mieux en France. C’est d’ailleurs dans cette ville qu’en 1978, un petit bébé du prénom de Jeanne voit le jour.
Au cours de son enfance, le bébé Jeanne tentera tant bien que mal d’embrayer une carrière de danseuse…en vain.
C’est seulement au début de l’adolescence que notre petite trouvera son objet fétiche : Le Piano !
Durant les années lycée, notre adolescente s’intégrera à plusieurs groupes rock et se produira même dans les salles de la région nantaise ; salles qu’elle retrouvera d’ailleurs peu à peu seule durant ses études de philo. Notre Jeanne commence à tourner.
D’autant qu’en matière de tournée, Jeanne s’y connaît. Des MJC quasi-vides aux bars de banlieue nantaise, la « petite au piano » connaît.
En 2000, elle arrive aux vieilles charrues forte d’une première partie de Georges Moustaki réussie en 1999…mais l’histoire ne fait alors que commencer.

La Tourneuse inépuisable

En 2001 elle continue de tourner jusqu’à enregistrer un live en fin d’année. Début 2002, elle signe chez Tôt ou Tard et obtient même l’opportunité de se produire en première partie d’un petit jeune boosté par France Inter : Vincent Delerm.
Jusqu’en 2003, Jeanne continue son marathon de tournée allant même jusqu’à donner 300 concerts en deux ans. Bien que fatiguée, c’est en première partie de Thomas Fersen qu’on la retrouve en fin d’année à la Cigale.

A l’époque, personne ne réussit d’ailleurs à la « classer »…Et en France, force est de constater qu’on aime bien enfermer les artistes dans des catégories.
Le Point dit d’elle que c’est une Catherine Ringer au piano. Cela devrait la ravir …loin s’en faut!
Au moment d’entrer en studio Jeanne décide de calmer ses excès. Pis, c’est avec une certaine sobriété qu’on la retrouvera tout de noir vêtue pour sa tournée suivante.

Du Studio du Studio enfin !

C’est donc le 17 février 2004 que sort « Douze fois par an ».. On y retrouve une Jeanne assagie entourée d’un Vincent Segal plus inspiré que jamais. La musicalité de cet opus contraste fortement avec son live ; seuls les textes demeurent (et quels textes !!!) : Un avertissement sévère à une amie, une partition sur les douleurs mensuelles féminine… Jeanne fait rire autant qu’elle impressionne.
Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, notre protégée décide de se ratiboiser la tête histoire de bien faire passer le message que la Jeanne nouvelle est arrivée. 2004 ? Un très bon cru pour les Jeannes Cherhal !

L’année suivante, et contre toute attente, elle reçoit la victoire de la musique de la révélation féminine de l’année. Sort alors un dvd de sa tournée (enregistré à la cigale en compagnie de mes parents et moi-même dans la salle héhé)

Silence radio

A partir de l’Automne : silence radio. Que devient-elle ?
A peine un bref coucou sur la bande originale du film « Ma vie en l’air » et elle retombe dans un anonymat suspect : Début 2005, les rumeurs vont bon train : Jeanne serait retournée en studio…Jeanne tourne encore !
Comment ?
Sur l’agenda des tournées, aucun artiste ne se produit sous le pseudo de Jeanne Cherhal !
Et si Jeanne était entré en studio, alors qu’en est-il de la date de sortie de l’album ?

L’attente est longue quand peu à peu une autre rumeur circule : Jeanne aurait formé un groupe avec JP Nataf (ancien chanteur des Innocents). Mais quelle mascarade ! Comment notre Jeanne adorée pourrait-elle se « grouper » comme cela ?
Et pourtant la rumeur disait vrai. Heureux seront ceux qui auront le plaisir de retrouver Jeanne sur scène sous le nouveau nom de Red Legs (en Français, les « jambes rouges » en référence aux collants rouges qu’ils arborent durant les concerts).

En 1ère partie d’ Albin de la Simone (sa moitié), les Red Legs mettent même le feu à un petit bar cabaret d’Amiens…

La suite, le milieu la fin ?

Mi 2006, personne ne sait encore sous quel nom sortira donc le prochain album de Jeanne ?

En Juin pourtant, la nouvelle tombe enfin : C’est sous ses propres noms et prénoms que le label annonce la sortie du prochain album de Jeanne. En revanche, il faudra attendre jusque novembre, date de sortie de son futur bijoux.
Comme dirait les Têtes raides … « comme les journées sont longues….comme les journées sont longues… »

bio réalisée par Syril alias Jeanine

Position : L’inclassable


Signes distinctifs : Son piano de désir qu'elle maitrise comme sa propre brosse à dent


Album :
(estimations MJDangerous)
Live (2001) = 30 000 exemplaires
12 fois par an (2004) = 178 000 exemplaires


Tubes :
Un couple normal
Le pti voisin
Voilà



Son site internet : www.je-suis-liquide.fr



Pour voir des vidéos
: http://www.totoutard.com/artiste_galerie.php?idArtiste=cherhal


Dernière édition par jeaninetutor le Lun 19 Mai - 19:18, édité 14 fois

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Mar 1 Aoû - 16:49

La nouvelle est donc tombée...Le second album studio de Jeanne sortira donc à l'Automne... Very Happy


Dernière édition par le Lun 18 Déc - 21:21, édité 2 fois

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Alex le Mar 1 Aoû - 22:22

Wouaw, ca lui va bien ses cheveux plus court!! Wink

Ok, je sais je suis hors sujet, mais j'avais envie de le dire!!! Arrow Arrow

Alex
Godess
Godess

Nombre de messages : 1630
Age : 32
Localisation : Paris, lieu de culture et de vie...
Date d'inscription : 14/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/jajalex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Gaga le Jeu 17 Aoû - 12:59

Ouais elle est pas mal sur la dernière photo, mais court à la garçonne c'est pas top !!!

Sinon, pour revenir dans le sujet mon top five :

1- le petit voisin
2- madame suzie
3- la station
4- couple normal
5- ça sent le sapin

(et pis aussi, ça deveint une habitude, mais j'ai hésité avec ceux ci :la famille, un trait danger, parfait inconnu)

Gaga
Met son titre sur l’amulette
Met son titre sur l’amulette

Nombre de messages : 111
Age : 32
Localisation : Alkmaar, Nederlands
Date d'inscription : 08/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Jeu 17 Aoû - 13:01

c'est incroyable comment tout le monde aime "la station"...
N'hesitez pas quand meme à citer "un couple normal" et "ma vie en l'air" lol Laughing

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Gaga le Jeu 17 Aoû - 14:36

jeaninetutor a écrit: "ma vie en l'air"
arf, je connaissais pas !!! pas mal en effet !

Gaga
Met son titre sur l’amulette
Met son titre sur l’amulette

Nombre de messages : 111
Age : 32
Localisation : Alkmaar, Nederlands
Date d'inscription : 08/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Alex le Sam 19 Aoû - 20:06

Wouaw!!! Quelle belle bio... You're the king

Alex
Godess
Godess

Nombre de messages : 1630
Age : 32
Localisation : Paris, lieu de culture et de vie...
Date d'inscription : 14/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/jajalex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Sam 19 Aoû - 23:21

jaja a écrit:Wouaw!!! Quelle belle bio... You're the king

merki boucou Embarassed Very Happy

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voilà: Premier clip de Jeanne Cherhal

Message par Natin le Jeu 19 Oct - 15:35

Eh oui! Peut-être le savez vous depuis longtemps, mais je viens de découvrir le premier clip de Jeanne Cherhal. C'est bien sur VOILA.
Alors sans plus tarder l'adresse:

http://www.totoutard.com/artiste_videos.php?idArtiste=cherhal&idVideo=48

PS: il y a aussi le making of du clip sur le site.
Enjoy!

Natin
Met un mois pour composer son premier titre
Met un mois pour composer son premier titre

Nombre de messages : 100
Age : 31
Localisation : Ariège "Terre de Courage"
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Natin le Jeu 19 Oct - 15:48

On apprend plein de choses dans le making of:
Jeanne a fait tous les instruments de VOILA excepté la batterie
Cette chanson est importante pour elle car c'est (selon elle) la première qui passe en radio
Jeanne aime faire des collages dans la vie...

Dans le making of on a aussi la chance d'entendre en avant première des morceaux d'autres chansons du nouvel album L'EAU

Natin
Met un mois pour composer son premier titre
Met un mois pour composer son premier titre

Nombre de messages : 100
Age : 31
Localisation : Ariège "Terre de Courage"
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Ven 20 Oct - 13:18

Elle est superbe dans ce clip dis donc....

Ca me fait aprécier la chanson de nouveau tiens

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Dim 12 Nov - 2:31

Vous tenez entre les mains le troisième album de Jeanne Cherhal. Il contient 13 nouvelles chansons, dure 45 minutes et 20 secondes. Voilà pour les considérations techniques. Il faudra se plonger un peu plus avant dans le disque afin d’en saisir toute la singularité. Cela tombe bien : il s’intitule L’eau. « L’envie de départ, c’était de faire un disque organique. » confirme Jeanne. Les plus distraits ont rangé l’auteure-compositrice-interprète - révélation de l’année aux Victoires de la musique 2005 - dans la case « trentenaires racontant le quotidien des gens de sa génération. » Or, Jeanne n’a pas encore trente ans. Et l’Eau confirme aujourd’hui qu’elle ne se laissera pas de sitôt enfermer dans cette catégorie. Sans jamais renier Douze fois par an, son album précédent, la chanteuse affirme aujourd’hui une personnalité bien plus affirmée. « Je me sens très différente d’il y a trois ans. J’en ai appris pas mal, je suis devenue plus exigeante. Sur ce disque, j’ai voulu mettre mon grain de sel partout. Je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir que tout soit comme je le sentais. »

Jeanne Cherhal a mis à profit une année de liberté pour aborder aussi posément que possible la confection de L’Eau. « C’était la première fois que je faisais une vraie pause. J’ai commencé les concerts à l’âge de 20 ans et ne me suis arrêtée qu’en août 2005. Avoir fait 200 concerts avec des musiciens a changé mon rapport à la musique. Cela m’a donné envie de penser plus en tant que musicienne, plus seulement en parolière qui fait des mélodies et s’accompagne au piano. C’est pour ça que j’ai tenu à faire des maquettes. » Jeanne s’est enfermée dans son appartement parisien pour dompter un logiciel de musique lui permettant de concevoir des ébauches de ses nouvelles chansons. « J’ai passé un peu plus d’un an à préparer des maquettes toute seule. Ainsi, je voyais la couleur que je voulais donner à chacune des chansons avant même d’aborder le travail en studio. » Au moment d’enregistrer, elle a la riche idée de confier à Albin de la Simone, accompagnateur très demandé et artiste original, la lourde tâche de réalisateur. « J’avais envie de travailler avec lui depuis que je le connais. Il est très talentueux et en plus il comprend bien ma musique. Il s’est beaucoup investi dans le projet. » Ils assemblent un groupe de musiciens : François Lasserre (guitare) et Philippe Entressangle (batterie), accompagnateurs d’Albin rejoignent Eric Löhrer, fidèle guitariste de la chanteuse, ainsi que le Britannique Simon Edwards (Talk Talk, Beth Gibbons, Bashung). L’ingénieur du son Jean-Baptiste Brunhes complète l’équipe. « Un garçon enthousiaste et extrêmement doué » témoigne Jeanne. Ce petit comité s’isole au Studio Vega, à Carpentras, à l’écart des pressions parisiennes. « Ca me séduisait beaucoup que ce soit loin de Paris, que personne ne puisse passer. On est sortis du studio uniquement pour aller voir finale de la coupe du monde dans un petit village à côté. »

La véritable découverte sur L’Eau, c’est la voix de Jeanne Cherhal. Ou plutôt ses voix. Pour la première fois, la chanteuse harmonise, s’amuse à superposer parties de chants, chœurs et contrechants avec une virtuosité et une inventivité époustouflantes. La seconde, c’est l’espace laissé au sein de chacune des compositions, qui s’alanguissent dans des climats à la fluidité impressionnante. « Aujourd’hui, je n’ai pas peur des silences. Je suis devenue une musicienne qui écrit des textes. » Pianiste de formation, Jeanne s’est même autorisée à jouer pour la première fois de la guitare sur Voilà. « J’étais partie m’isoler une semaine à Annecy avec un clavier et un ordinateur pour écrire. Rien n’en est sorti. Quelques jours plus tard, j’ai composé Voilà sur une vieille guitare pourrie.» « Ca y est c’est décidé / Je vais tout décider / Sans me faire envahir / Sans me faire emmerder » chante-t-elle sur ce titre aux allures de déclaration d’intention. Partout ailleurs, Jeanne adopte une écriture volontiers elliptique, qui fait la part belle à l’interprétation individuelle. « Je me suis moins attachée à des choses anecdotiques, à raconter des choses du quotidien. » explique-t-elle. Un texte comme celui de Merci témoigne de cette nouvelle manière. « Je l’ai conçu comme un petit film. Je n’aurais jamais osé écrire un texte aussi abstrait il y a deux ou trois ans. » Et lorsqu’elle aborde un thème aussi précis que l’excision sur On dirait que c’est normal, c’est avec délicatesse et pudeur. « La première mouture de ce texte était beaucoup plus violente. » confirme-t-elle. Beaucoup entendront sans doute dans Une tonne une chanson empathique sur l’obésité, mais il ne s’agit bien sûr pas de cela. « C’est le premier texte que j’ai écrit pour cet album. Ce n’est évidemment pas de poids physique que je parle. » La chanson bénéficie d’un arrangement de cuivres signé Fred Pallem, du Sacre du tympan.

« C’est le disque que je voulais faire. Ce que j’avais dans la tête s’est réalisé. Il me ressemble. » avoue Jeanne Cherhal. Avant de l’enregistrer, elle a multiplié les expériences artistiques. « J’ai passé une année assez angoissée. Après avoir tourné pendant deux ans, il fallait que je fasse des choses. Je ne pouvais pas rester une année entière sans aucun impératif ni contrainte. » On l’a retrouvée à l’affiche des Monologues du vagin, tous les soirs pendant trois mois à la fin 2005. « J’avais vu la pièce à Avignon, ça m’avait bouleversé. La metteur en scène m’a appelée en pensant que ça pouvait m’intéresser. » Elle a également monté le duo de reprises Red Legs avec JP Nataf. « Un grand bonheur. On se comporte comme des débutants : on fait des premières parties, on joue dans les bars… J’adore garder un pied dans ce truc là. » Elle a aussi, pour la première fois, offert un titre à un de ses artistes de référence, Jean Guidoni. « C’était stimulant d’écrire pour un mec qui a eu une carrière pareille. Ecrire pour d’autres, c’est quelque chose que j’ai envie de refaire. » Enfin, on va la découvrir bientôt au casting du Soldat Rose, un conte pour enfants composé par Louis Chedid, dans le rôle d’une petite poupée.

Pour l’heure, Jeanne Cherhal se déclare « heureuse » d’avoir fait cet album. Elle prépare actuellement une tournée qui la verra défendre ce nouveau recueil de chansons dont on n’a pas fini d’explorer les ressources.
Olivier Nuc

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Lun 13 Nov - 13:59

Jeanne Cherhal se jette à L'eau

Troisième album chez Tôt ou tard


Paris 

30/10/2006 - 
Révélation des Victoires de la musique 2005, Jeanne Cherhal va bientôt pouvoir pointer sans honte au guichet "confirmation". Sur L’eau, son troisième album, la gentille peste s’est muée en chanteuse ingénieuse et musicienne iconoclaste. Un disque onirique et soyeux à écouter en boucle. Rencontre.



RFI Musique : Sur L’eau, vous faites plus chanteuse et moins conteuse…
Jeanne Cherhal : Je l’ai envisagé plus comme une musicienne que comme une interprète qui dit des textes sur une mélodie. La grande différence, ça a été dans la préparation. C’est la première fois que je faisais des maquettes. J’ai tout fait moi-même sur ordinateur en simulant tous les instruments, en faisant très attention à l’utilisation de ma voix, en essayant de peaufiner les chœurs.


Le fait de jouer avec JP Nataf dans Red Legs, où vous réarrangez des reprises, cela a t'il eu une influence ?
Certainement oui. Quand on travaille ensemble, on est très exigeant. Les arrangements vocaux sont millimétrés. JP a une technique vocale assez peu commune pour un Français. Il chante tellement bien que du coup, quand on chante ensemble, il y a une émulation, on se motive, on chante chacun plus haut que l’autre. C’est jouissif. J’ai le sentiment d’avoir beaucoup appris à son contact. Et puis c’est quelqu’un de très bon conseil. Il ne fait pas de cadeau. C’est une des rares personnes vers lesquelles je me suis tournée pour avoir un avis quand j’en étais au stade de l’angoisse, du doute et des maquettes.


Quel a été le rôle d’Albin de la Simone, réalisateur de cet album ?
Pour Douze fois par an (le précédent album : ndlr), j’étais allée trouver Vincent Segal [violoncelliste de Bumcello] en lui jouant mes morceaux en piano-voix. A l’époque j’avais besoin de quelqu’un qui me prenne en main et enrobe les chansons. Je ne connaissais rien au métier de studio. Albin, je ne lui ai pas demandé la même chose. J’avais une idée assez précise de ce que voulais pour chaque morceau. Sur mes maquettes, j’essayais d’aller à l’essentiel. Le travail d’Albin, ça a été de comprendre où je voulais en venir. Il devait réaliser mes rêves !


Le son est plus pop, non ?
C’est une volonté. J’ai fait des centaines de concerts en piano-voix. Douze fois par an était assez dépouillé. Assez logiquement, j’avais envie d’un album plus produit, de m’amuser plus, de tenter plus de choses.




C’est une façon de sortir du créneau "nouvelle chanson française" ?
J’ai beaucoup de mal à réfléchir en ces termes-là. Ce n’était pas la volonté de sortir d’une étiquette. Egoïstement, je n’ai écouté que mes envies. Ce n’est pas un disque expérimental mais on a essayé de pousser les choses.


L’orchestration du titre L’eau, axée sur des percussions, l'aviez-vous avant d’entrer en studio ?
J’avais tout pensé avant ! J’ai écris cette chanson toute seule en ballade en Savoie. J’adore chanter en marchant toute seule en pleine nature. J’ai improvisé sur un petit chemin de terre. C’est en rentrant le soir dans mon chalet que je me suis rendu compte que ça tournait bizarre, en 11 temps. Ça m’éclatait, je trouvais ça surprenant ça sortait de la rythmique valse. Ça me fait penser à du fezt noz breton, à des musiques folkloriques de mon coin !


On dirait que c'est normal, une chanson sur l’excision, a un rapport avec votre participation à la pièce Les monologues du vagin ?
Complètement. En fait, c’est un fait de société dont je n’avais pas vraiment pris conscience avant de côtoyer le texte d’Eve Ensler. Je savais que ça existait, mais pour moi, c’était à peu près l’équivalent de la circoncision chez un homme. Alors que c’est cent fois plus grave, beaucoup plus douloureux. C’est abominable ! C’est quelque chose que rationnellement, je ne peux pas admettre. Je ne peux pas comprendre comment on peut infliger ça à des petites filles. Jouer la pièce, ça m’a complètement ouvert les yeux sur la condition féminine dans le monde. Ça m’a tellement remué que j’avais l’impression que c’était presque mon devoir d’écrire cette chanson. J’avais une première version très violente, c’était indécent. Faire ce texte aussi cru, ça m’a permis de l’affiner, de dire tout ce que je pensais d’horrible. Après, je pouvais y revenir de manière plus mûre pour en parler moins violemment.


On a l’impression que votre écriture a changée ?
Je suis moins attachée à une approche "quotidienniste" de ce qui m’entoure. C’est aussi parce que je grandis et que mon écriture forcément grandit avec moi. Je n’aurais pas pu écrire une nouvelle chanson du genre Le petit voisin. Elle n’aurait pas eu sa place dans cet album où je me suis autorisée des choses plus abstraites, moins chanson réaliste. Dans Douze fois par an, je ne me serais pas permise des textes où on ne comprend pas tout, tout de suite. Je n’aurais pas osé.


C’est l’album de la maturité, alors ?
(Rires) Non de la consécration ! (Rires). C’est un album sûrement plus mûr. En fait, c’est la première fois que je me sens en adéquation entre ce que j’écoute habituellement et ce que je fais.

Jeanne Cherhal L’eau (Tôt ou tard) 2006
En tournée en France dès le mois de novembre.
Concerts parisiens : du 30/11 au 2/12/2006 au Trianon

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

jeanne cherhal: l'eau

Message par bliss le Dim 10 Déc - 22:37

J'ai découvert jeanne grace au soldat rose et suite à celà j'ai voulu découvrir ses albums et je dois avouer que je suis pas décu, ils sont super!!
j'aime beaucoup "12 fois par an" mais les chansons de "l'eau" sont géniales et j'aime beaucoup "merci" super douce, "tu m'attires"très belle, "je suis liquide" réaliste...
bref génial...

bliss
Est en train de crever
Est en train de crever

Nombre de messages : 1253
Age : 31
Localisation : une ch'tite...
Date d'inscription : 10/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par speedy80 le Mar 12 Déc - 14:04

Jeanne, c'est une chanteuse que j'aime beaucoup.
Sa voix est très belle, pure, et elle peut autant monter que descendre sans problème.
J'aime bien les histoires qu'elle nous raconte, et surtout la voir sur scène car elle ne fait pas les choses à moitié!

speedy80
Réussit à brancher son micro sur son ordi
Réussit à brancher son micro sur son ordi

Nombre de messages : 26
Age : 26
Localisation : CH
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par eugénie le Mar 12 Déc - 21:57

Oui, je suis d'accord, très bon concert le 3 décembre a la cigale. Elle pète la forme, elle aussi. Mais je préférai Douze Fois par An à L'eau... A part Voilà pour laquelle j'ai un gros coup de coeur.

eugénie
Superstar
Superstar

Nombre de messages : 835
Age : 24
Localisation : Paname
Date d'inscription : 11/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://aj0ckeyfullofbourbon.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par bliss le Mar 12 Déc - 21:59

ben moi c'est le contraire "l'eau" à "12 fois par an" même si j'aime beaucoup "je voudrais dormir" et qq autres...

bliss
Est en train de crever
Est en train de crever

Nombre de messages : 1253
Age : 31
Localisation : une ch'tite...
Date d'inscription : 10/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Natin le Mer 13 Déc - 17:41

Hum sur les 4 albums (je compte aussi celui avec Mathieu Boucher) je ne sais pas quel est mon préféré. Ils sont si differents les uns des autres: deux lives, deux studios. Un plutot duo comico-comique, un autre solo-comico-historique, un studio "petite histoire du quotidien" mais non sans vision nouvelle et interessante, et le dernier: pour le moment inqualifiable pour ma part.

L'eau m'enchante, beaucoup de themes divers, avec une composition bien travaillée, plus profonde peut etre que 12 fois par an.

Mes chansons préférées par album:
L'eau: Une Tonne, la peau sur les os, Voilà
12 fois par an: La station, Ca sent l'sapin, Le petit voisin
Live à Nantes: Madame Suzie, Les berceaux brodés
Live avec M.Boucher: Camille, Les mandarines

Natin
Met un mois pour composer son premier titre
Met un mois pour composer son premier titre

Nombre de messages : 100
Age : 31
Localisation : Ariège "Terre de Courage"
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Pauline le Mer 13 Déc - 21:53

Bon bah mon premier post sur ce forum sera pour le sujet de Jeanne qui est vraiment et de plus en plus mon artiste féminine actuelle préférée même s'il y a olivia ruiz et clarika pas loin derrière.
Son dernier album tourne en boucle, je ne dirais pas que c'est le meilleur parce que je n'arrive définitivement pas à trouver lequel je préfère. Les 3 sont différents et les trois sont percutants.
Je l'ai vu au Trianon c'était exceptionnel et deux jours après au Trabendo inoubliable. Puis 4 jours après à la Cigale pour un trio avec Albin et Delerm, inespéré!!!!! lol

Sinon pour clore mon premier message je vais quand même citer les autres artistes qui m'obsèdent un peu en ce moment: Vincent Delerm, Clarika, Olivia Ruiz, Thomas Fersen, Vanessa Paradis, Brigitte Fontaine, ArthurH, Tété...

Sinon j'ai découvert l'album d'Elodie Frégé qui m'a agréablement surprise. Je n'aime pas tout (pour être franche, je préfère les chansons écrites par biolay) mais ça vaut le détour!!!

Voilà!!!!

Pauline
Fait partie d’un groupe (Les Joyeux Lurons)
Fait partie d’un groupe (Les Joyeux Lurons)

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://deslendemainsquichantent.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Mar 19 Déc - 0:52

Pauline a écrit:. Les 3 sont différents et les trois sont percutants

tu oublies son album avec mathieu bouchet Crying or Very sad

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Pauline le Mar 19 Déc - 19:44

Je n'ai pas la chance de l'avoir, je l'ai découverte trop tard Wink

Pauline
Fait partie d’un groupe (Les Joyeux Lurons)
Fait partie d’un groupe (Les Joyeux Lurons)

Nombre de messages : 79
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://deslendemainsquichantent.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Syril le Mar 19 Déc - 20:38

Pauline a écrit:Je n'ai pas la chance de l'avoir, je l'ai découverte trop tard Wink

à découvrir d'urgence alors

Syril
Devient un Dieu vivant
Devient un Dieu vivant

Nombre de messages : 2588
Age : 35
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par claqueur-de-doigts le Lun 25 Déc - 23:16

Moi j'adore ce nouvel albul et particulièrement "Rondes larmes" qui restera une de mes chansons préférées de l'année, tous artistes confondus.

claqueur-de-doigts
Chante sous la douche (I'm singing in the rain quoi)

Nombre de messages : 4
Age : 37
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 25/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par La-h-urie le Mar 26 Déc - 13:58

Meme chose que pour Albin de la Simone je trouve ca voix superbe et je l'ai découverte dans le spectacle le Soldat Rose ! A découvrir aussi !

La-h-urie
Godess
Godess

Nombre de messages : 2236
Age : 24
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 10/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par La-h-urie le Mer 27 Déc - 20:32

Je réitère Laughing :
Comme beaucoup d'artistes on m'a beaucoup parléé, en bien, d'elle et je me disais qu'il fallait que j'écoute mais je ne me suis jamais penché réelement sur elle ... trop prise par les autres Rolling Eyes

La-h-urie
Godess
Godess

Nombre de messages : 2236
Age : 24
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 10/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeanne Cherhal

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum